imgp19421.jpgannabel-et-moi1.jpgimg_74861.jpg
Photo 1  : Une partie du public
Photo 2 : Annie Boucher et Annabel Botquelen,vice-présidente de la section
Photo 3 : Joël Boucher, Yvon Cléguer, Annie Boucher, Pierre Garrec, Guy Dehos
C’est lors d’une sympathique réception dans le dojo de l’ASPTT que Pierre Garrec, Directeur Départemental de la Jeunesse et des Sports a remis vendredi soir la médaille d’Or de la Jeunesse et des Sports à Joël Boucher et la médaille d’Argent à Annie Boucher. Guy Dehos, président du comité départemental de judo, Yvon Cléguer, président du Comité Départemental Olympique et Sportif, Christian ARVOR membre du comité directeur de la ligue de judo et de nombreux judokas, parents et amis étaient aussi présents pour fêter cet événement. L’attribution de cette médaille d’Or récompense un éducateur et un dirigeant qui n’hésite jamais à mettre sa grande expérience et son temps au service des autres. C’est à l’âge de 7 ans, que Joël  fait ses premiers pas de judoka. Il pratique pendant plus de 15 années la compétition, du niveau départemental au niveau national et décroche de nombreux titres et podiums. Il devient ceinture noire de judo à 17 ans, et après avoir franchi les différents échelons, il accède au grade de 6e dan. Ce haut grade est l’aboutissement d’une carrière de compétiteur mais aussi de professeur. En 1979, Joël crée la section judo de l’ASPTT. Cette même année il entre au comité directeur du club et en devient le secrétaire général de 1994 à 2005. Jusqu’à présent, Joël a formé une centaine de ceintures noires de judo et plusieurs professeurs diplômés d’État. En temps que compétiteur puis en temps qu’enseignant, Joël participe à de nombreux stages nationaux à Paris, Aix en Provence, Toulouse, Boulouris, etc… À trois reprises, il est sélectionné par la Fédération Française de Judo pour participer à des stages internationaux au Japon. Il suit ainsi au Kodokan et dans les plus grandes universités japonaises les cours de grands professeurs dont plusieurs champions du monde et champions olympiques. Joël remplit de nombreuses fonctions dans le monde du judo. Pour Annie Boucher, l’attribution de la médaille d’Argent de la Jeunesse et des Sports récompense une dirigeante bénévole qui n’a jamais compté de son temps au service du sport et de l’éducation des jeunes et moins jeunes. Elle a débuté le judo en 1970, elle passe ceinture noire 1er dan en 1974 et son 2ème dan en 1978. En 1979 la section judo de l’ASPTT se crée, elle en devient la première présidente, poste qu’elle occupe toujours. Après avoir été durant de nombreuses années, membre du comité directeur de la ligue de Bretagne de judo et commissaire sportif interrégional, elle entre au comité directeur du Finistère pour en devenir vice présidente en 1992, poste qu’elle occupe toujours. Cette même année, Annie devient déléguée de la Commission d’Organisation Régionale des Grades dans la ceinture noire de judo. Le département du Finistère est le département français qui homologue le plus de grades dans la ceinture noire de judo et c’est Annie qui a la lourde charge de ces homologations, tâche qu’elle assure bénévolement depuis 1992, en soirée ou le week-end. Si Annie consacre un grand nombre de soirées à son club, elle passe la plupart de ses week-end en compétition, devant son ordinateur afin d’aider à l’organisation des championnats fédéraux de Judo. Dans son allocution Pierre Garrec soulignait qu’il est rare de voir un couple s’investir autant bénévolement pour le sport et que ces médailles d’Or et d’Argent récompensent tout naturellement deux personnes qui se sont mises depuis de très nombreuses années au service du sport, de l’éducation des jeunes et moins jeunes. Quand à Yvon Cléguer qui est aussi Président de la Ligue de Bretagne de judo, c’était l’occasion de remercier Annie et Joël « deux compagnons de longue route » pour leur grande disponibilité. Il soulignait que ces médailles ne doivent pas être seulement un aboutissement : « tout le monde du judo, que ce soit au niveau fédéral mais aussi au niveau de votre club compte encore sur vous pour continuer votre action bénévole ».