Photo : Philippe RODIER reçoit de son professeur la ceinture noire de judo

Depuis de nombreuses années Philippe Rodier mène une double vie. En effet si dans la journée il revêt son habit d’ingénieur à Ifremer dès le soir, c’est avec son judogi dans le sac qu’il rejoint deux fois par semaine le dojo. Sur le tatami, même si pour lui l’humour a une grande importance, c’est avec beaucoup de sérieux qu’il s’entraîne avec ses camarades de club. Pour Philippe le judo est un excellent moyen de pratiquer une activité physique tout en s’amusant. Toutefois depuis quelques temps son objectif avait un peu changé. Porter la fameuse ceinture noire de judo était devenu son nouveau but. C’est ainsi qu’il passe avec succès son examen de kata, puis il doit emmagasiner en compétition les fameux 100 points indispensables pour avoir le droit de passer ce fameux grade. Dimanche 13 avril, à Mur de Bretagne il ne lui manquait que 20 points. En gagnant deux combats par ippon, Philippe atteint son but et gagne le droit de porter cette ceinture tant attendue. Cette promotion ravit bien sur son professeur Joël Boucher mais aussi tous ses camarades de club qui l’ont aidé à préparer ce grade. Passer la ceinture noire à 45 ans doit donner des idées à tous les pratiquants de judo, en effet en associant à l’entraînement le sérieux mais aussi le plaisir voilà une excellente recette de réussite. Félicitations également à Luc Baron qui gagne ses cinq combats par ippon pour le grade de 2ème dan ; il ne lui restera plus que les kata et l’arbitrage à obtenir. Damien Gourgue quant à lui en marque 30 points toujours pour le 2ème dan et Pascal Hendrick 10 pour le 3è.